60 points en vain

Dans l’un des plus beaux matchs de la saison. Kemba Walker a inscrit la plus grosse marque de la régulière avec 60 points. Malheureusement cet exploit est en vain, les siens (Charlotte Hornets) s’inclinent au buzzer face aux Philadelphie Sixers. 

Tous les yeux de la NBA étaient rivés sur cette rencontre. Deux des équipes favorites pour figurer dans le Top 8 se sont livré une bataille digne des Playoffs. D’un côté le virevoltant Kemba Walker et de l’autre Jimmy Butler fraichement arrivé du Minnessota. Les deux hommes étaient constamment en confrontation.

Si aux vues des statistiques Walker domine les débats (60 points, 61.8 % aux tirs), c’est bel et bien Butler qui a eu le dernier mot (15 points, 36.4 % aux tirs).

Le mano à mano se divise en deux temps. Premièrement à 45 secondes du terme du quatrième quart temps, le meneur des Hornets plante un 3 points à 45 degrés sur la tête de Butler. A ce moment de la rencontre tout le Spectrum Center est en feu. Charlotte mène d’un point mais les deux équipes iront en prolongation.

A 20 secondes de la fin de la première prolongation, Kemba va seul au panier pour donner l’avantage à son équipe. Mais c’est sans compter sur JB23 qui vient basher la tentative du Hornets. Il démontre une nouvelle fois qu’il est un excellent défenseur.

En surplus de confiance, Jimmy Butler décide de prendre ses responsabilités en tentant un trois points décisifs à 2 secondes du buzzer. A lui seul il vient d’effacer la plus grosse performance de la saison régulière.

Après ses problèmes avec les Wolves, le numéro 23 est bien de retour aux choses sérieuses.

Source image : At the hive

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.