Rennes allume la Breizh contre Arsenal (3-1)

Le Roazhon Park et ses 29 771 spectateurs a rugit de tout son être pendant 90 minutes pour pousser son équipe à l’exploit. Face à Arsenal, les bretons ont surpris tous leur monde en s’imposant 3-1 contre une équipe londonienne bien loin de ses standards habituels. 

Le tirage au sort ne les mettait pas dans les meilleures dispositions mais Rennes a su jouer avec justesse. L’entraineur Julien Stéphan signe une victoire tactique face à Unai Emery. Fils de Guy Stéphan, adjoint de Didier Deschamps en équipe de France, il a prouvé qu’il n’était pas le ‘fils de’ et que sa présence n’était dû qu’à son talent.

« Malgré la victoire, pour moi, Arsenal reste favori de cette confrontation de par son passé et son expérience. La seule chose à laquelle je pense, c’est qu’il faudra marquer là-bas, au moins une fois, si ce n’est deux. » Le coach breton en après match

Emmené par un Hatem Ben Arfa de gala, Rennes prend une sérieuse option sur les quarts de finale de l’Europa Ligue avant son match retour à l’Emirates Stadium. L’ancien parisien sait choisir ses moments, lui qui est parti de la capitale par la petite porte sans le moindre temps de jeu. Il a su remonter la pente et prouver à l’Europe entière qu’à 32 ans il est loin d’être fini. En C3, Ben Arfa est l’homme à tout faire, le métronome d’attaque.

« On doit aller là-bas avec l’état d’esprit de gagner. L’histoire est en train de se créer dans toute la ville, il y a vraiment quelque chose qui se passe quand on va en ville. » Ben Arfa en après match.

Avec la reMUntada de Manchester United sur le Paris Saint-Germain, il ne faudrait pas que les rouges et noires se voient trop beau au risque de se faire surprendre, comme leurs homologues de la capitale.

Arsenal signe sa première défaite de son histoire sur le sol français et toute la saison est remise en question. Actuel cinquième de Premier League, l’ancien club d’Arsène Wenger n’est pour le moment pas sûre d’être qualifié à la prochaine édition de la Ligue des Champions. Remporter l’Europa League reste une option pour y accéder.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.